LA BASTIDE CLAIRENCE > LE VILLAGE > HISTOIRE

Après avoir été chassée des côtes du Guipúzcoa au début du XIII°siècle, la Navarre s'efforce de reconquérir un accès à la mer, indispensable pour le développement économique du royaume.
Un droit de transit via l’Adour lui sera accordé en 1250.

La Joyeuse étant l'affluent qui s'approche le plus de l'Adour, c'est donc sur ses rives que sera créée une ville nouvelle, appelée Bastida de Clarentza. Elle est née en 1312 de la volonté du roi de Navarre Louis I°, qui deviendra roi de France sous le nom de Louis X le Hutin.

Les premiers "colons" étaient composés d'environ 30% de basques et de 70% de gascons, ce qui fait de La Bastide Clairence un territoire Xarnégu (de sang mêlé).

Au début du XVII° siècle, s'installe à La Bastide Clairence une importante colonie israélite de juifs séfarades venus d'Espagne et du Portugal (70 à 80 familles) qui bénéficiera d'un statut relativement autonome. Ils resteront sur le village environ un siècle. Seul témoin de leur présence ici, le cimetière qui appartient au Consistoire israélite de Bayonne.

Renouant avec son passé artisanal, La Bastide Clairence compte aujourd'hui une quinzaine d'ateliers d'artisans d'art. L'association Arcades, qui regroupe certains artisans du village, organise chaque année le Marché Potier du Pays Basque, qui a lieu le second week-end de septembre.

Une trentaine d'exploitations agricoles, pour certaines ouvertes à la visite, composent également le tissu productif local. En juillet et août, certains de ces producteurs sont présents sur le marché fermier qui se déroule tous les vendredi soir, de 19h à 22h, sur la Place des Arceaux. Un moment convivial et festif, à ne pas manquer ...

histoire