Journées européennes des Métiers d'Art : 31 mars, 1° et 2 avril

Mercredi, 29 Mar 2017 09:48

Pour répondre au thème des Journées Européennes des métiers d’art 2017, « Savoir(-)faire du lien », La Grange Darrieux invite tout le monde à s'impliquer dans ces journées pour partager du temps, des idées, et l'envie de créer en toute convivialité ! 

Cette année, chacun pourra se joindre à cette manifestation pour participer à des ateliers, assister à des démonstrations, conférences et expositions.

Au Programme !

Les Activités participatives

Durant les 3 jours, venez vous aussi tisser du lien et participer aux différents ateliers autonomes :
- Décor de carreaux d’argile
- Installation d’une mosaïque
Vendredi 31 mars, Samedi 1er et Dimanche 2 avril, Grange Darrieux
- « Carrés de tricots » sur une idée originale de Marianne Cresson et Séverine Le Doré. Inauguration de l’exposition
Samedi 01er AVRIL à 12H00, maison Darrieux

Les Conférences

« Processus de construction d’une guitare classique : méthode de fabrication traditionnelle Espagnole » par Xabina Larralde (luthière) Samedi 01 avril à 15H00 et Dimanche 02 avril à 11H00.
(réservation souhaitée, nombre de places limités. Tel: 06.72.31.61.06)

Les Démonstrations :

Les atelier sont ouverts tout le week-end pour des visites, démonstrations et découvertes des métiers d’art !

Les Expositions :

« Kofoina » Collaboration artistique de Thomas Loyatho avec Luc Médrinal, l’un peintre (Thomas) et l’autre (Luc) photographe. Deux jeunes créateurs décidés à jouer de la synergie dégagée par leur rencontre et qui invitent pour l’occasion Thierry Corrieras, sculpteur-céramiste.

Kofoina, C’est une ruche, une cabane ou l’idée d’un moule, un dialogue entre le construit et le constructeur, une carcasse et ce qui l’anime. C’est l’histoire d’une idée et de son ombre, la richesse du souffle d’un monde intelligible, celle qu’on ne saurait contenir et quantifier, mais juste inspirer et expirer. La trace que l’on laisse, consciente et respectueuse, ou la balafre que l’on essaie d’oublier. Un voyage dans l’imaginaire, un retour sur l’enfance fragile et spontané, parfois hanté.

Vendredi 31 mars, Samedi 1er et Dimanche 2 avril
Salle d’exposition ARKUA, maison Darrieux.

Mise à jour le Mercredi, 29 Mar 2017 09:57